Mélissa Délalie Houinsou, très jeune écrivaine à découvrir!

L’actualité de ces vacances au Bénin a été marquée par divers évènements, dont Miss Littérature et une pléthore de lancements de livres auxquels j’ai personnellement été conviée. A la soirée électorale de Miss Littérature, j’ai eu l’agréable surprise de faire la connaissance d’une jeune demoiselle aussi courtoise que ravissante: Mélissa. Celle dont la presse culturelle et les « gens du livre » qualifient de « Prodige littéraire » a bien voulu m’offrir son premier roman, mais également à s’ouvrir aux lecteurs de Talents du Bénin. Yèmissi Fadé

 

TDB: Bonjour, présentez-vous à nos lecteurs s’il vous plaît? 

Mélissa: Je suis Mélissa Délalie Houinsou, 17 ans, originaire d’Abomey; Je suis étudiante en Sciences de santé mais je suis passionnée d’Arts, de Sciences et particulièrement par la psychologie humaine.

TDB: Parlez-nous de votre parcours académique ?

Mélissa: J’ai eu un parcours un peu spécial. J’ai eu mon Cep au Cm1, mon Bepc en 4ème et mon bac D à 15 ans. Puis j’ai fait une formation en anglais. Du côté professionnel, j’ai été deux lauréate au concours épistolaire de la poste, j’ai également fait partie du club de journalisme au Collège Aupiais puis publier mon premier roman en juillet 2018 .

TDB:  Jeune écrivaine, pour vous, écrire est-ce passion , hasard, ou nécessité?

Mélissa : Écrire est bien plus qu’une passion. Un hasard ? Absolument pas. Je suis née pour ça parce que dès mon enfance l’écriture et la lecture ont été mes refuges. Ecrire m’a permis de me découvrir, de voyager et de faire voyager.

TDB: Quelle  est votre ligne directive?

Mélissa: J’écris selon mon feeling. J’ai commencé avec les bandes dessinées puis j’ai migré vers les poèmes et les nouvelles. Aujourd’hui j’explore toujours le genre romanesque qui est définitivement ce que je préfère parce que je trouve ça merveilleux de poser des émotions qui ne sont pas toujours nôtres, dans la vie de personnes fictives auxquelles on s’attache et avec qui on chemine, de parcourir des émotions et des histoires dans leur profondeur. J’oscille entre le drame, la romance, la science fiction et l’horreur. Mais aussi, passionnée par le cinéma, je découvre petit à petit le monde du scénario.

 

TDB: Parlez-nous s’il vous plaît de votre roman « Un pari dangereux »

Mélissa: Comme je le disais plus haut, mon inconstance me pousse à parcourir divers univers. Mais je suis particulièrement attachée à la psychologie humaine que j’essaie d’explorer à travers mes ouvrages, les blessures internes qui veulent rester indélébiles. J’aime montrer l’humain dans sa vulnérabilité et sa force, parler de la société universelle. De manière implicite, mon combat pour l’unicité et la paix revient dans mes œuvres ainsi que la vie, elle-même, jumelle de la rose.

 

del

 

TDB: Avez-vous déjà des retours de vos lecteurs ?

Mélissa: Oui surtout ceux de mes plus fidèles lecteurs qui me suivent depuis le début et ont suivi l’évolution de ma plume. Par rapport à Un pari dangereux, l’effet souhaité s’est produit : surprise, intrigue, question. Les lecteurs restent pris au dépourvu par la fin de l’histoire. Les critiques positives qui parlent surtout d’originalité m’ont laissée pantoise mais ravie.

TDB: Où peut-on trouver vos livres?

Mélissa: Un pari dangereux est en vente chez moi, sur le site des éditions jets d’encre, sur les sites de vente en ligne ( Amazon, babelio, Fnac, etc) et aussi en librairie. Au Bénin, il est disponible à la Sonaec également. Pour tous mes autres livres, vous les retrouverez sur wattpad et muswada.

TDB: Vous publiez vos ouvrages à compte d’éditeur? d’auteur?

Mélissa: Un pari dangereux a été publié à compte d’auteur.

TDB: Êtes-vous proche du monde du livre au Bénin?

Mélissa: Honnêtement non. A part les livres scolaires et quelques uns je ne suis pas plus avisée que ça concernant les livres au Bénin. Personne ne m’a jamais réellement encouragée à le faire plus tôt, je veux parler de lire. Je l’ai choisi, et les seuls livres à ma portée ( sont empruntés chez des camarades, lus sur wattpad ou encore en ligne) ne sont pas du Bénin. Une belle ironie qui devrait pousser à réellement promouvoir le livre béninois au lieu d’attendre que la jeunesse elle-même s’y mette. Si ces livres avaient été un peu partout, et même sur internet, ma situation aurait été différente. Toutefois j’essaie de me rapprocher du livre béninois et c’est assez tentant avec des auteurs comme Florent COUAO-ZOTTI.

TDB: Le dernier livre que vous ayez lu ?

Mélissa : Je lis actuellement After, mais dernièrement j’ai lu Il n’est pas facile d’être prêtre  de Bill Y.

 

del2

 

TDB: Comment conciliez-vous écriture et études? 

Mélissa : J’écris en vacances et pendant les congés. Mais dès que j’ai un temps libre, je lis ou j’écris.

TDB: Avez-vous d’autres centres d’intérêts en dehors des livres?

Mélissa : Pas vraiment mais j’aime bien la musique, la pâtisserie, les arts martiaux. Parfois j’ai de nouveaux hobbies mais ils changent. Le livre est le seul centre d’intérêt qui a perduré dans le temps, dans ma vie.

TDB: Pouvez-vous conclure s’il vous plaît?

Mélissa : Je tiens à vous remercier pour cet entretien. Je ne le fais pas assez mais je passe par ce canal pour remercier mes parents qui sont un soutien incroyable et aussi mes lecteurs. Je pense me consacrer à mes études, à Artistik Cloud ( une galerie d’art virtuelle) et à mes écrits. Mon combat est de toucher des gens à travers ma plume et aussi d’aider les talents de l’underground a émergé. Je souhaite à tout le monde de se battre et de vivre pour leurs rêves. On ne vit pas tant qu’on ne fait pas ce qu’on aime. Je souhaite à la littérature surtout celle béninoise d’impacter ce monde. Je souhaite que tout le monde voie enfin ce qu’est le livre et sa portée.

Propos recueillis par Habib N’OUENI et Yèmissi Fadé

Talents Du Bénin

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.