Harmonie Byll Catarya: maîtresse des chiffres, maîtrise des mots!

La situation socio-économique critique au Bénin depuis quelques années, contraint bien de jeunes à prendre la poudre d’escampette et à se faire un avenir ailleurs, loin de chez eux; Fort heureusement, elle ne ralentit pas l’élan d’une certaine jeunesse aussi déterminée que volontaire, brave et tenace. En effet, malgré les coups bas portés par les aînés politicards ça et là, (et j’en veux pour preuve, la fameuse taxe sur les réseaux sociaux  -heureusement avortée-),  la jeunesse du Bénin se fraie un chemin, les plus optimistes savent créer des opportunités, les laborieux ne baissent pas les bras et ceux qui sont conscients d’avoir un rôle à jouer pour le développement réel de ce pays, retroussent leurs manches et bravent obstacles et peurs. Harmonie fait partie de cette jeunesse -là! Découvrons qui elle est et ce qu’elle fait! Yèmissi Fadé

TDB : Bonjour! Présente-toi à nos amis lecteurs s’il te plait? 

Je suis Harmonie Dodé BYLL CATARYA, auditeur-comptable de formation et auteure-slameuse par passion.

TDB : Pourquoi avoir préféré la comptabilité si tu es passionnée par les lettres ?

Harmonie BYLL  CATARYA: sourire. La science s’est imposée à moi. Après l’obtention du BEPC, j’avais envie de faire une série littéraire mais mon père était contre et m’a convaincue de faire une série scientifique eu égard à mes aptitudes en sciences.

TDB : Tu t’es inscrite en compta par suivisme ou aimais-tu un peu la science malgré tes aptitudes en littérature?

Harmonie BYLL CATARYA:  Un peu ! En effet, après le Bac, je voulais faire la médecine. Mais ici au Bénin, mon dossier n’avait pas eu gain de cause et il me fallait voyager. Je n’avais que 16 ans et mon père ne voulait pas laisser sa fille aînée, “aller seule“ à l’extérieur. Il me revenait donc de rester au Bénin et de choisir une filière outre la médecine. Et en terminale, j’avais une amie qui parlait avec passion de la gestion et qui me rassurait des débouchés prometteurs. J’ai donc fait mes recherches et ai décidé finalement d’opter pour les sciences de gestion et plus précisément pour la comptabilité, le contrôle et l’audit.

har1

 

TDB : Actuellement, que pouvons-nous savoir de la vie professionnelle de Harmonie Byll Catarya ?  

Harmonie BYLL CATARYA:   Harmonie est enseignante dans des universités privées et spécialiste en méthodologie de recherche. Quelques fois, elle est sollicitée pour des missions d’audit et des consultations en microfinance.

TDB : La passion pour le slam, à quel âge est-elle venue ?

Harmonie BYLL CATARYA:  La passion pour le slam est venue à 21 ans pendant que je préparais mon Master 2.

TDB : Pouvons-nous avoir un extrait de ton véritable premier texte de Slam ?

Harmonie BYLL CATARYA: Bien sûr ! le titre est: l’amour est une force

« Si l’amour naissait d’un regard,

Jamais l’aveugle ne serait amoureux

Le vrai amoureux est un grand peureux

Il ne supporterait point se retrouver seul sous le hangar

De cupidon. L’amour est juste un langage

Qui peut être connu à tout âge.

Je pense que l’amour est une farce

Juste un jeu

Qui se joue face à face

Et que l’on simule à deux…. »

 

har3

TDB : Bientôt 6 ans que tu utilises la magie des mots pour faire mouvoir et émouvoir. Inutile de te demander combien de textes tu as à ton actif! Tes textes sont-ils souvent axés autour de thèmes précis, ou pas? 

Harmonie BYLL CATARYA: Bien sûr que j’écris sur des thèmes précis préalablement définis. Ainsi, mes textes sont  liés à l’humain : l’importance du mot, la famille, l’éthique, l’Amour, les maux de société.

TDB :  Harmonie Byll Catarya n’a qu’un seul texte travaillé en studio et disponible. On pourrait croire que le Slam ne devrait pas être produit sur un support. Qu’en penses-tu?

Harmonie BYLL CATARYA: (sourire)… Le slam, c’est une Poésie de l’instant ! Comme le dirait Grand Corps Malade,  le Slam est peut être un mouvement mais beaucoup plus un MOMENT ! Un moment de partages, Un MOMENT HUMAIN. J’estime donc qu’un texte en studio brise quelque chose. C’est d’ailleurs pourquoi on ne parle plus de slam mais de spoken word ! Je ne suis donc pas vraiment à l’affut de sortie de singles même si aujourd’hui, le côté mercatique de l’art semble l’exiger.

TDB : Harmonie vit-elle de son art?

Harmonie BYLL CATARYA: Oui tout de même!

TDB : Parle-nous un peu de tes deux ouvrages?

Harmonie BYLL CATARYA: Le premier intitulé Prépa-Soutenance est un guide méthodologique de rédaction des rapports de stage et mémoire de fin de formation professionnelle en sciences de gestion. Et cet essai a été coécrit avec un condisciple centrafricain depuis ma Licence. Le deuxième Art-Mots-Nid, Coup d’éclat est un recueil de poésie-slam paru aux éditions du Flamboyant en 2016.

TDB :  « Art-Mots-Nid’’ c’est le titre de votre œuvre poésie-slam,Un titre qui rime bien avec votre prénom Harmonie.  Qu’est-ce qui a vous amenée à faire  ce choix? Besoin de se dire indirectement ou juste un appât pour le lecteur intéressé?

Harmonie BYLL CATARYA: (Sourire) Je me suis rendue compte au-delà des vœux de mon père pour ma carrière professionnelle que même mon prénom me prédestinait à être une femme de mots. Et je suis parvenue à faire cet holorime : Art-Mots-Nid. Ce fut le premier coup d’éclat. Le deuxième a été de démontrer à ceux qui me connaissent en tant qu’auditeur-comptable que pour l’art relatif aux mots, je suis aussi un Nid et le dernier est à l’intérieur du livre.

har

TDB : Quels sont tes rêves pour le Bénin et pour sa jeunesse ?

Harmonie BYLL CATARYA:  Mes rêves : Pour le Bénin, mon vœu est de nous voir, vivre de nos richesses, de notre culture ! Ce n’est qu’ainsi que nous parviendrons à nous développer ! Pour la jeunesse, je nous voudrais plus engagés, plus conscients des responsabilités qui sont les nôtres afin de véritablement porter le flambeau d’une bonne relève.

TDB : Quels sont tes atouts pour cette persévérance dans la vie ?

Harmonie BYLL CATARYA: Le travail et la prière !

TDB : As-tu des projets à nous faire connaître ?

Harmonie BYLL CATARYA : J’ai commencé déjà à mettre sur pied mon label et le premier projet que nous développons est le LDP : L’heure du Débat Poétique, un projet qui consiste à organiser des débats en slam sur des thématiques de développement.  Plusieurs projets sont en cours mais je préfère laisser le vent souffler et vous siffler au moment opportun, chacun d’eux.

TDB : Ton mot de la fin

Harmonie BYLL CATARYA: Merci à vous pour cette interview. Merci à ceux qui croient en moi, en mes mots ! Et que Dieu nous bénisse !

Propos receuillis par Habib N’Oueni,

pour Talents Du Bénin 

 

2 commentaires

  1. Tu est adorable. Je me souviens de toi en classe de Première à Robert Djidonou. J’ai aimé touts ceux que tu produits. Félicitation et bonne continuité . Que Dieu te bénisse

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.