Historique de Talents du Bénin

Bienvenue sur Talents du Bénin!

Enfin, votre site Internet Talents du Bénin voit le jour, quatre ans après la création de la page sur Facebook.Vous êtes sans doute curieux de comprendre le pourquoi de l’existence de ce site. Eh bien je vais vous servir en commençant par me présenter d’abord.

Je suis née Eliane Yèmissi CHEGNIMONHAN épouse Fadé. D’où mon nom usuel Yèmissi Fadé.  Je suis béninoise et ai fait presque toute ma scolarité dans diverses villes du Bénin (Savè, Malanville, Parakou, Cotonou et j’en passe…). Je parle donc la plupart des langues du pays . Je vis en France depuis quelques années et y ai fondé ma famille.

Toute une histoire…

J’ai créé Talents du Bénin parce qu’en 2010, alors que je logeais chez une française, elle a décidé d’en savoir un peu plus sur mon pays qu’elle ne connaissait pas. (Les gens ne retiennent ici que les pays qui sont en guerre le plus souvent…).  Nous fîmes donc le tour des librairies de Montpellier, ville où je résidais alors; mais rien sur le Bénin, à part un guide touristique qui datait déjà d’une décennie.

J’étais énervée de ne pouvoir démontrer à cette dame que mon pays était l’ancien quartier latin d’Afrique (et le reste tout de même n’en déplaise à ceux qui pensent le contraire). Sur Internet, nous essayâmes de trouver des figures culturelles phares du pays. A peine quelques articles de presse, ou des biographies pas assez parlantes nous étaient suggérés. Cette dame qui semblait dire indirectement que mon pays n’est pas connu (voire insignifiant aux yeux du monde), avait malheureusement raison.

    Nous avons plus que des talents au Bénin, mais des génies!

Et pourtant!  Nous avons des talents chez nous, mais les œuvres ne sont pas assez connues. Les grands noms de la musique sont à peine connus hors de nos frontières, nos valeureux écrivains, artistes, intellectuels, sont oubliés une fois décédés…

J’ai d’abord expliqué, cité des noms Feu Jean Pliya, Olympe Bhêly Quenum, donné le nom de ces livres qui font notre fierté,  parlé des talentueuses orchestres Poly rythmo, le gentleman national GG Vickey, Gnonnas Pedro, le Haagbè national, Zouley Sangaré…Mais pour Evelyne, la cinquantaine environs, il fallait du concret, voir, écouter, trouver des livres de Béninois en France! (une autre histoire)

J’ai alors décidé de créer Talents du Bénin, deux ans après ce dialogue de sourd pour ces raisons principalement, mais aussi pour donner un coup de pouce aux jeunes qui peinent à se faire connaître. Internet est gratuit, mais dans le temps, ce n’était pas encore si accessible chez nous. Comme en témoignent les images sur la page Facebook, je glanais des informations basiques sur le web ou sur Wikipédia, je rajoutais ce que je savais et je passais des heures à trouver des photos adéquates pour étayer ma  présentation, histoire de satisfaire la curiosité des personnes comme Evelyne qui ne se contentent pas seulement de mots.

Il m’arrivait d’abandonner la page pendant des mois, faute d’informations , de collaborateurs au Bénin et de moyens pour joindre directement les Talents. Mais je revenais toujours, boostée par cette envie de ne pas lâcher l’affaire…Aujourd’hui grâce à Internet, nous sommes reliés, la collaboration entre ceux qui partagent mes idées et moi a commencé par porter ses fruits. Je veux nommer Samuel ADIMI de l’ORTB, Carmen TOUDONOU, Innocent DOVI, Armel AHOUILIHOUA, Habib SARE, et ceux qui se joindront à l’aventure.

Ensemble, nous allons écrire l’histoire

Enfin, je peux  poster des biographies, bibliographies, vidéos et images qui me sont directement fournies. Quelle joie! Et ce n’est pas tout, je suis en train de créer une équipe de professionnels tant au Bénin, en France qu’aux USA, pour mieux peaufiner ce projet et mieux référencer le site http://www.talentsdubenin.org; d’autres projets viendront s’ajouter aux actuels (la création imminente d’un magazine, d’un prix annuel Talents du Bénin etc…)

A Evelyne, qui pensait que mon pays est un bled pourri où il n’y a ni électricité ni internet, j’ai rétorqué qu’elle devrait y aller, elle en reviendra changée et souriante. Mais face à des personnes qui ne peuvent et ne veulent pas savoir que nous avons des valeurs, que nous sommes aussi cultivés et organisés qu’eux, il faut une réponse qui parle en silence: travailler, « chacun fait son petit métier », nous valoriser, promouvoir les valeurs de chez nous. Les qualités du Béninois ne sont plus à prouver: ordonné, intellectuel, accueillant, pacifique et j’en passe…mais il reste à nous donner la main, à savoir apprécier ce que font les autres, les encourager, bannir l’individualisme, la méfiance, l’obscurantisme,  le « gbadétché djin nabi » qui nous empêchent d’avancer plus que tout fléau inventé ou subi.

Le but de Talents du Bénin est de faire savoir aux personnes comme Evelyne que, nous aussi nous existons et même si les œuvres des Béninois ne se retrouvent pas à la FNAC ou ailleurs, cela ne fait pas de nous des attardés cultuellement parlant. A mes frères et sœurs  béninois , je dis:  » il serait très naïfs de rester encore tapis dans l’ombre, alors que vous faites des choses bien! Ce n’est pas une question d’égo, mais de promotion de notre culture! »

Notre devise: « Nous par nous-mêmes! »

Ne laissons pas les étrangers qui viennent prendre quelques images de nous, écrire notre histoire à notre place! Ils le diront avec leurs mots, mais ne sauront jamais profondément qui nous sommes et ce que nous véhiculons comme messages.  Nous avons la possibilité aujourd’hui de le faire et de bien le faire . En Afrique, un vieillard qui meurt ne doit plus  rimer avec une bibliothèque qui brûle…Sauvons cette gigantesque bibliothèque pour que ce ne soit plus les « autres » qui nous content notre histoire, notre culture…

Merci de votre soutien!

Yèmissi Fadé 😉

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.