Mon billet hebdomadaire

Par endroits, quand ce n’est pas la religion, la folie des hommes , la politique ou la haine, c’est la violence, la barbarie et l’ignorance qui perturbent quiétude, paix et l’ordre établi par le créateur de toutes choses. Comment peut-on dormir sur ses deux oreilles dans un monde qui se déséquilibre de plus en plus! Quel avenir construisons-nous pour les générations futures? Devrons-nous croiser les bras en signe de fatalité parce que nous croyons que notre voix ne compte pas?

Yèmissi Fadé

Nous sommes à l’ère du numérique. Il souffle comme un air de hic, par endroits! Oui ici en France où je vis où là-bas chez moi, le Bénin, ou chez toi, ami lecteur d’ailleurs, d’Afrique ou d’un autre monde, autre que celui qui m’a vue naître et grandir, le hic, c’est ce qui caractérise notre monde actuel!

Lorsque tout va bien, soudainement, tout s’écroule. Un monde moderne qu’on dit! Nos aïeux ont tout souffert, vécu le pire de ce qu’on peut imaginer…Nul besoin de dépeindre les horribles souffrances morales et ravageuses de l’esclavage et de la colonisation. Et quand bien même, je ne suis pas juive, peut-on oublier la terrible souffrance liée aux chambres à gaz! Les guerres et les souffrances d’antan ont imprimé dans notre âme des blessures refoulées, des cicatrices ignorées au gré d’une nouvelle page qui s’ouvre…l’ère des technologies après la reconstruction des mondes détruits.

Nous des années 70-80, enfants choyés, qui avons joyeusement atterri dans un monde débarrassé des détritus de la guerre et des luttes politiques sanglantes; Nous qui venions lorsque s’en allait  le violent vent de la saison EHUZU Afôsôgbé au Bénin; Nous les enfants de l’école nouvelle, admiratifs de Mamadou et Bineta, Finagnon et sa tante Dossi; nous que les livres de contes d’Afrique ont ému  comme si nous venions d’une autre planète, et qui rêvions de devenir un des meilleurs de notre génération par le travail, sommes outrés de voir s’effriter la paix qui avait élu domicile chez nous!

 Nous avons grandi  dans la pauvreté peut-être, dans la modestie, dans la piété, dans la convivialité et dans le respect de l’autre, mais la paix du cœur, nous n’en manquions point! Tout s’accélère, tout se dégrade! La mondialisation fait de nous les marionnettes d’un système économique mondial qui semble vouloir aider les plus petits à se mettre au niveau des grands! Vous y croyez-vous?

Par endroits, quand ce n’est pas la religion, la folie des hommes , la politique ou la haine, c’est la violence, la barbarie et l’ignorance qui perturbent quiétude, paix et l’ordre établi par le créateur de toutes choses. Comment peut-on dormir sur ses deux oreilles dans un monde qui  se déséquilibre de plus en plus! Quel avenir construisons-nous pour les générations futures? Devrons-nous croiser les bras en signe de fatalité parce que nous croyons que notre voix ne compte pas?

Pas ou plus moi en tout cas! Je décortique dans mon billet hebdomadaire un sujet sur l’actualité de mon pays  ou/et d’ailleurs. En tant qu’auteure, je n’ai pas le droit de me taire. Je souhaite surtout sensibiliser la jeunesse béninoise à se prendre en charge et à ne pas s’avouer vaincu et sans avenir. Les jeunes filles sont notamment visées pour les amener à prendre conscience que: «  fille inconsciente aujourd’hui femme irresponsable demain » 

La jeunesse est une jeune pousse qu’il convient d’arroser afin de  favoriser son éclosion. Arrosons-les jeunes frères de sœurs de bons conseils, disons-leur franchement ce qu’il faut corriger. Si l’euphorie actuelle les empêche de nous écouter, lorsque viendra l’heure de la prise de conscience, ils s’en rappelleront. Nous avons tous le droit à une chance!

Le billet de Yèmissi sera publié les samedis à 17h. Merci de commenter et de partager!

A samedi pour le tout premier billet donc 😉

Yèmissi ❤

 

2 commentaires

Répondre à Yèmissi Fadé Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.