Patrice Toton, comédien, conteur & promoteur artistique

Patrice Tonakpon TOTON est le président fondateur de l’Association Katoulati. Comédien, conteur professionnel et metteur en scène, ancien pensionnaire de l’Ecole Internationale de Théâtre du Bénin (EITB), a représenté le Bénin aux Jeux de la Francophonie au Liban dans la catégorie Conte en 2009. Il a initié depuis 2011 les Rencontres Internationales des Arts de l’Oralité (RIAO), un festival qui rassemble au Bénin des artistes de tous les horizons, dont la dernière édition a eu lieu en novembre dernier.

Biobliographie

Patrice Tonakpon TOTON est né en mars 1978 à Savalou. Il a fait une formation universitaire en Comptabilité et Gestion des entreprises et trois ans de formation professionnelle en Théâtre à l’Ecole Internationale de Théâtre du Bénin. Président fondateur de l’Association Katoulati, il est metteur en scène, comédien et conteur professionnel. Promoteur des Rencontres Internationales des Arts de l’Oralité (RIAO), un festival de contes qui rassemble au Bénin les artistes de tous les horizons autour des arts de l’oralité, il est co-auteur du recueil Contes et légendes du Bénin, paru aux Editions FLIES Frances en 2017. Nous citerons aussi à ce titre les pièces écrites non éditées mais représentées comme : Dans l’arène du fou (2002) Goho (2005), Casting (2010) et des contes théâtralisés comme Daxomè-Xo (2012) et Sukiana, une pétition pour la paix (2016).

IMG_3547-PATRICE TOTON

Depuis plus de 15 ans, Patrice Tonankpon TOTON conçoit, coordonne et dirige des projets culturels dont quelques uns ont été financés par l’Union Européenne, la Coopération Suisse au Bénin et d’autres partenaires nationaux et internationaux. Il est résident en France, marié et père de deux enfants.

A son actif plus de 15 années d’expérience nourries par de nombreuses collaborations avec de grands noms du théâtre béninois comme Hermas Gbaguidi et son Atelier Mobile, Urbain Adjadi, Claude Balogoun, Alfred Fadonougbo et Joël Lokossou de l’Ensemble Artistique Tohouinnou, Dine Alougbine, Joseph Kpobly, José Pliya, Camille Amoro, TolaKoukoui, Orden Alladatin. Et d’autres nationalités : Javier Pinon Lopez, Rolland Ficher, René Loyon, pour ne citer que ceux-là. Patrice a mis en scène des spectacles de conte-théâtralisé avec Katoulati et la compagnie Wassangari.

 

IMG_6245-Ambiance de travail à katoulat riao2017
Ambiance de travail (festival RIAO)

 

Il a conçu et coordonné deux projets majeurs : « Arts de la scène, des langues et de l’oralité » et « Ho-lomi-lomi », financés par l’Union Européenne au Bénin. Dans le cadre de Katoulati-Bénin et Katoulati-France où il assure le rôle de directeur artistique et de chargé de projets, il continue à mettre en place des activités socioculturelles et éducatives autour du conte, du théâtre, de la percussion, de la danse et des arts visuels en direction des populations, en particulier des élèves et étudiants et de la jeune génération, de comédiens et conteurs au Bénin et ailleurs.

 

FICHE KATOULATI

Les RIAO, une initiative, au delà des frontières du Bénin à son actif

Les rencontres de cette année 2017,  6 ème édition, édition de la « Résistance » ont eu lieu du 02 au 15 novembre au Bénin. Le festival a réuni des artistes conteurs, slameurs, musiciens et rappeurs. Les RIAO-2017 ont permis de dire « Non » à l’inertie artistique par la réalisation des activités socioéducatives, scientifiques et touristiques telles que

–  l’atelier d’écriture intitulé « Le jeu court d’écriture », animé par JG Tartar(e)

– l’atelier sur la pratique du conte accompagné d’un instrument de musique « Perfectionnement de la collaboration conteur/musicien »

 

IMG_6477-SOULE ET ADEBAYO-Katoulati
Tartare et son musicien Kaito

 

– la rencontre-débat accueillie par les Rencontres Mensuelles de la Culture sur le thème « Les valeurs économiques, artistiques et touristiques du patrimoine culturel et ses impacts sur le développement humain »

– la rencontre-débat à l’Institut Français de Cotonou autour de JG Tartar(e) sur le thème «Ecriture et transmission »

– la marche mémorielle contée sur la route de l’esclave à Ouidah suivie d’une visite au Professeur Honorat AGUESSI à l’Institut de Développement et d’Echanges Endogènes (IDEE)

– la visite touristique à l’espace Okuta à Dassa-Zoumè.

RIAO

« Ce festival permet clairement le brassage entre étrangers et nationaux, la découverte d’autres cultures, la découverte du Bénin, à travers les activités touristiques et l’itinérance du festival. Ainsi par exemple, au delà du divertissement, on se forme, on assiste à des spectacles, de grands échanges et partages sont permis tant entre artistes et participants qu’entre les artistes eux-mêmes ». Patrice Toton

 

IMG_6551 TARTAR-E
Entrer une légende

 

 

 Les populations de Cotonou, de Bohicon, d’Adjarra et de Dassa-Zoumè, ont eu droit par exemple à une série de spectacles tels que « Le vieux ouvre son cœur on creuse un tronc pour en faire une pirogue » de JG Tartar(e), les « facéties d’Efiovi » et « Les contes barbares » de Marcel DJONDO et Denis TRUTT, des plateaux conteurs, le concert musical de soutien au RIAO-2017, la soirée « contes-slam-rap » et le programme « conte dans les écoles »conçu pour les lycées, collèges et écoles primaires.

 

 

IMG_6455-Compagnie Gakokoé Montbéliart -France
Compagnie Gakokoé (Montbéliart – France)

 

« Les résultats de cette dernière édition sont positifs et donnent un bel élan aux projections futures. C’est l’occasion de  décerner un satisfécit à toute l’équipe de l’organisation et de remercier les partenaires, notamment l’Institut Français du Bénin et Katoulati-France qui ont soutenu cette édition de la Résistance. Rendez-vous donc à la prochaine édition pour de nouvelles réalisations au profit des arts et de la culture! » Patrice TOTON

 

MEMEBRES KATOULATI
Les membres de l’association KATOULATI

 

 

                                         Talents Du Bénin

                                                (c) Décembre 2017 

 

 

 

Un commentaire

  1. Nous sommes optimistes quant à l’avenir des arts au Bénin … C’est ensemble que nous y arriverons. Merci à nos partenaires, merci à Katoulati-France, merci à toute l’équipe des RIAO-2017, aux responsables des étapes de Bohicon et de Dassa-Zoumè; et un grand merci à YEMISSI FADE ( TALENTS DU BÉNIN).
    Bravo pour la qualité de l’article.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.