Carmen Fifamè Toudonou , une Vénus noire et étincelante

noire-venus
Noire Vénus,  son deuxième roman
(c) Tous droits réservés

9 commentaires

  1. Belle interview. Très bel enchaînement d’idées.
    Avec courtoisie et l’intention d’aider à rendre meilleur, je vous soumets ces remarques:
    – Dans le chapeau: « Une Béninoise en France qui veut crier sur tous les toits que son pays est pourvoyeur de talents, sont malheureusement peu connus. (Y’aurait-il pas un mot omis?)
    -TBD: Quels sont vos parcours scolaires et professionnels ? (TDB au lieu de TBD, je crois).
    Merci.

    J'aime

  2. Merci à toi Carmen pour ce témoignage vivant à la plume. La littérature féminine au Bénin a de beaux jours devant elle. Pouvoir être aux confluents de tant d’activités et répondre aussi sur l’échiquier littéraire par tes œuvres et beaux projets, plus qu’une chance, c’est simplement un grâce pour notre pays. Bon vent à toi. Dans l’attente de lire ta prochaine publication….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.