Eliane Fadé Y. Chégnimonhan , poète et blogueuse

Dans ce numéro,  nous mettons en lumière la créatrice de ce site Internet. Ecrivain et blogeuse, Eliane Chégnimonhan, a à son actif deux recueils (poésie et nouvelles) , mais aussi une entreprise et une association œuvrant pour la connaissance de la culture béninoise loin de ses frontières.   A. Samuel

Une enfance bercée par la lecture…

Eliane CHEGNIMONHAN, encore connue sous le nom Yèmissi Fadé, est née à Savè un 7 avril, de parents enseignants. Jeune, elle découvre les contes, mais s’intéresse à la lecture de  célèbres auteurs africains:  Jean Pliya, Olympe Bhêly Quenum, Birago Diop, Hamadou Hampaté Bâ, les pages africaines, les recueils de contes africains mais aussi des fables de La fontaine et autres livres européens…

Félicitée régulièrement  à l’école,  pour ses bonnes notes en littérature, celle qui est aujourd’hui Chargée de communication et blogeuse n’a pas eu à 100% un parcours littéraire…Découverte!

Ses Parcours scolaire et académique 

Ses premiers pas d’écolière et une partie de son cursus secondaire furent faits à Savè, ville aux trois mamelles (Centre du Bénin)

Après un cursus secondaire en comptabilité gestion à Cotonou, Eliane repérée par ses professeurs pour ses  aptitudes en littérature, fut réorientée en série littéraire. Elle put donc obtenir son baccalauréat en lettres et Philosophie en 2004.

Titulaire, tour à tour d’un BTS en Communication d’Entreprise, d’une double licence en Science de gestion option Marketing et Communication Commerciale , puis option commerce vente ; d’un master en Stratégie d’entreprise…obtenus au Bénin pour certains et en France pour d’autres. Elle compléta sa formation par un diplôme en webmarketing au Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM) du Pays de La Loire, en web marketing et communication.

Sa vie professionnelle

Elle est chargée de communication pour une entreprise de cinéma basée à Angers. Elle est aussi entrepreneure en événementiel, traiteur africain et préside un collectif de traiteurs exotiques (Afrique, Antilles, Brésil)

Sa vision:

Elle se revendique « Afro et Bénin-optimiste »…Elle croit que le Béninois n’est pas mauvais, contrairement à ce que disent les Béninois eux-mêmes…Selon elle, il faut « se » rééduquer, accepter le bonheur des autres et se battre dignement. Il faut donc un réveil collectif, insuffler de l’amour, semer la bonne parole et en recevoir si possible.  

 Poète dans l’âme, il faut, selon elle, véhiculer les bonnes valeurs tout en exerçant sa passion.
« La littérature d’accord ! Mais le message d’abord »  est sa devise.  Dans ses écrits, elle taille la part belle à Dieu, à la morale et à la justice. Sans être écrivain évangélique, elle proclame que sans Dieu, l’Homme navigue sans boussole, avec une intelligence superficielle. Croire en Dieu, est loin d’être une faiblesse, comme le font croire beaucoup, de nos jours. » Ce n’est pas la croyance en  Dieu qui détruit les Hommes, mais leurs œuvres malsaines ». Elle pense que la spiritualité et non la religion, rapproche l’Homme de Dieu et de la nature.

Sa vie d’auteure

Elle a écrit et publié en 2014: « VIVRE ET VAINCRE », son recueil de poèmes aux éditions Edilivre. Il aborde ses coups de cœur et déceptions pour finalement, exhorter chacun à croire en ses  capacités et à positiver.

Il faut attendre deux ans, pour accueillir le deuxième, IMPUDIQUES :« Les racines du Mal », recueil de nouvelles publié en Novembre 2016 par le même éditeur. Il est rédigé sous forme de témoignages, dénonce l’injustice et traque les pratiques qui selon l’auteure, contribuent au mal-être des Africains et par ricochet ternissent l’image de ce continent, pourtant riche de par ses cultures.

688923_lcl_c14_5-5
Recueil de nouvelles illustrées « IMPUDIQUES »

Ses engagements

En 2012, elle créa la page Facebook  Talents Du Bénin, qui, désormais a son site-support (celui sur lequel vous êtes en ce moment 😉 ) Elle y faisait découvrir les talents littéraires du Bénin, avant de l’étendre quelques années après, aux artistes et autres personnalités œuvrant pour le développement du pays.

En 2015, suite à un projet d’évaluation dans le cadre de ses études en web marketing, elle choisit de faire connaître l’art culinaire africain et notamment béninois à travers le blog qu’elle a créé et nommé MIAM-MIAM BENIN sur http://www.miammiambenin1.com

Ceci entraînant cela, plutôt que de créer une ènime page sur facebook, elle choisit de créer le groupe MIAM-MIAM BENIN, support du blog  sur facebook, un groupe qui permet à tout Béninois et  Africain de partager ses recettes et photos; lesquelles sont retravaillées et présentées sur le blog. Cette action permettra de s’orienter vers une revisite des plats Béninois et une exhortation à manger équilibré et varié. A ce projet est associé l’écrivain Carmen Toudonou, une autre amoureuse de la bonne chère, sensible à la bonne nutrition.

 Ses Projets

En 2017, les projets sont variés et multiples. Il s’agira d’une part, de finaliser son premier roman, de se faire connaître au Bénin à travers une séance de dédicace pour parler de ses deux livres. Il est  prévu la création d’une association pour encadrer ses nombreux projets et servir de pont entre ses actions en France et au Bénin. A noter également des rencontres autour de la cuisine modernisée et traditionnelle du Bénin en France et au Bénin dans les mois à venir.

Sa page auteure Facebook: https://www.facebook.com/chegnimonhan.eliane.yemissifade/?fref=ts

Blog: http://www.miammiambenin1.com

Groupe Facebook: https://www.facebook.com/groups/miammiambenin/?fref=ts

 

Proposée par Samuel ADIMI

  Talents Du Bénin 

 Copyright  Octobre 2016

5 commentaires

  1. Sans faire d’éloges gratuites, je crois qu’elle est une étoile,une chance, une mine d’or pour notre cher pays. Pensant à son pays et ses jeunes dont les talents, en lieu et place d’être dévoilés restent plutôt cachés dans des chambres sombres faute d’espace véritable d’exposition ou d’expression, elle initie un projet qui se consacre à dénicher et à permettre à ces jeunes de laisser libre cours à leurs talents. Une telle initiation est à féciliter et à encourager. Car, combien sont ces personnes qui vivant ailleurs pensent à de tels projets ? Elles sont sûrement en minorité. Vivement, c’est un grand merci que nous te devons. Que ta source d’inspiration et de bienfaisance soit intarissable.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Jeunesse d’Afrique…La jeunesse actuelle ne veut simplement pas savoir bien parler et écrire tant nos devanciers ont prouvé que cela ne nous sert strictement à rien d’autre que d’être taxé de citoyen d’un certain « quartier latin » d’Afrique. Nous pouvons aujourd’hui et devons avancer avec nos réelles compétences sans regrets et sans complexe ! Bravo aussi pour ce que tu fais jeune frère. On est ensembles !

      J'aime

      1. Et ça, tu as parfaitement raison chère grande soeur. Cette jeunesse que je qualifie d’ailleurs de génération  » pressée-pressée » ne pense qu’à la réussite sans sacrifice, sans effort pour ne pas dire la réussite dans la facilité. On le voit clairement dans les pratiques quotidiennes de nos jours à savoir la trichérie, le « broutage » l’adhésion dans les sectes mystiques pour avoir la gloire, la dépravation des moeurs ( en disant « mode ») et j’en passe. C’est déplorable surtout quand je pense que cette génération laissera ce virus ignoble à celle qui nous suivra. La sensibilisation doit plutôt rédoubler de vitesse afin que nous puissions revenir à nos valeurs de base sans quoi, nous nous égarons coupablement. Merci bien ma grande !

        Aimé par 2 personnes

  2. « La littérature d’accord ! Mais le message d’abord » Tout est là. L’art pour l’art n’est pas toujours la meilleure option. Pouvoir allier éthique est esthétique, voilà le parfait équilibre. merci à toi, Eliane CHEGNIMONHAN, pour cette conviction. courage

    Aimé par 1 personne

    1. Merci encore. Je transmets dans mes récits les bonnes valeurs à partir des desiderata de notre quotidien. Valeurs, qui me sont chères et qui le sont aussi pour beaucoup . Je traque l’injustice qui, hélas, est devenue la règle sur la terre des vivants. ☺

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.